Bienvenue au centre de phytothérapie Lesplantesafricaines +229 99 546 463. Médecine par les plantes - Guérison par les plantes - Recettes d'Afrique
Paiement en ligne sécurisé par PayPal. Représentation dans tous les pays de l'Afrique de l'Ouest et Centrale.

Puis-je tomber enceinte avec les polypes utérins?

Les polypes sont des croissances tissulaires anormales sous la forme de petits morceaux mous et plats ressemblant à des champignons. Les polypes peuvent se developper dans le gros intestin, le conduit auditif, le nez, l'estomac, la gorge, l'utérus et le col de l'utérus. La compréhension des  polypes utérins et des polypes cervicaux est souvent confuse. Bien que les deux soient des polypes différents.

Il existe un traitement naturel qui est plus recommandé que le traitement médical. Découvrez ici ce traitement

Remède naturel à base de plantes médicinales contre polypes utérins 

Le traitement naturel que nous vous proposons pour guérir de vos polypes naturellement comporte plusieurs tisanes 100% naturelles. C’est un remède naturel efficace, rapide et durable qui permet d’éliminer définitivement les polypes. Il est très efficace avec un taux de satisfaction de 100%. 

A l’inverse des médicaments , nos tisanes (traitement des Polypes utérins) sont sans effet secondaire. C’est donc le secret pour guérir naturellement de vos polypes utérins sans effets secondaires et sans opération. Cliquez ici pour découvrir ce traitement naturel

Traitement naturel par les plantes medicinales contre kystes ovariens 600x900        

Tel /Whatsapp : 00229 99 54 64 63

Les polypes utérins sont dans l'endomètre

Les polypes utérins sont des grumeaux qui se développent dans l'utérus, spécifiquement dans le tissu tapissant l'utérus (endomètre) . La taille de la bosse peut varier, à partir de la taille d'une graine de sésame, jusqu'à la taille d'une balle de golf. La plupart des polypes utérins ne sont pas cancéreux et certaines femmes ne ressentent aucun symptôme. La cause exacte de ce polype utérin est inconnue. Cependant, cette condition serait liée aux changements dans les niveaux d'hormones. Si vous avez entre 40 et 50 ans et que vous prenez des médicaments pour le cancer du sein, l'obésité ou l'hypertension artérielle , vous êtes plus à risque d'avoir des polypes utérins. 

Les polypes utérins peuvent provoquer certains symptômes. Voici quelques-uns des symptômes courants des polypes utérins : Saignement ou spotting entre les menstruations ; Le cycle menstruel est irrégulier ; Menstruations en saignant beaucoup ; Saignement vaginal survenant après la ménopause ; Difficulté à tomber enceinte (infertilité)

Lorsque vous ressentez ces symptômes, consultez immédiatement un médecin, car les symptômes des polypes utérins sont similaires aux symptômes du cancer de l'utérus. Un examen par un dececin peut être effectué pour vérifier la situation réelle qui vous arrive et pour déterminer le traitement des polypes utérins qui doit être effectué.

Des niveaux élevés d'œstrogènes déclenchent des polypes cervicaux

Différents des polypes utérins qui se développent dans la zone de l'endomètre, les polypes cervicaux se développent dans le canal cervical, dépendant de l'utérus et du vagin. Polypes cervicaux rouges, grisâtres ou violacés. Ces polypes sous la forme de tubercules ou de tiges minces d'environ 1-2 cm de long. Les polypes cervicaux se développent seuls ou en groupes.

Les polypes cervicaux peuvent se produire en raison de niveaux élevés d'œstrogènes ou le corps réagit anormalement à l'hormone œstrogène. Cette condition est également considérée comme liée à une infection cervicale, inflammation chronique et des vaisseaux sanguins près du col de l'utérus.

Les polypes cervicaux sont plus fréquents chez les femmes de plus de 20 ans qui ont donné naissance à plus d'un enfant. Vous devez savoir qu'il existe deux types différents de polypes cervicaux, à savoir:

  • Polypes ectocervicaux: les polypes cervicaux se développent sur les cellules de la couche superficielle externe du col de l'utérus. Les femmes ménopausées sont plus susceptibles de présentatrice des polypes ectocervicaux.
  • Polypes endocervicaux: les polypes cervicaux se développent généralement à partir des glandes cervicales du tube cervical. Les femmes préménopausées sont plus susceptibles de souffrir de polypes endocervicaux.

Bien que certains cancers du col utérin ressemblent à des polypes, la plupart des polypes cervicaux ne causent pas de problèmes graves, car il sont bénins et ne contiennent pas de cellules cancéreuses. Les polypes cervicaux ne sont généralement détectés que lors des frottis vaginaux .

Voici les symptômes courants des polypes cervicaux : La menstruation libère plus de la que d'habitude ; Saignement entre les menstruations ; Saignement après un rapport sexuel ; Leucorrhée piquée

Une fois retirés, les polypes cervicaux ne repoussent généralement pas, mais cela ne s'applique pas toujours à toutes les personnes atteintes de polypes. Pour prévenir les polypes cervicaux, faites des tests pelviens réguliers. De plus, portez des sous-vêtements en coton pour éviter les excès de chaleur et d'humidité dans la zone féminine qui peut provoquer une infection.

Problèmes de grossesse dus aux polypes utérins et cervicaux

L'utérus et les polypes cervicaux peuvent provoquer des problèmes pendant la grossesse. Les polypes obtenues compliquent la grossesse et peuvent entraîner une fausse couche, en raison de saignements graves. Les polypes utérins peuvent bloquer l'œuf fécondé pour se fixer à l'utérus.

Pendant ce temps, les polypes cervicaux peuvent bloquer les trompes de Fallope ou le col de l'utérus empêchant les spermatozoïdes de rencontrer des ovules, de sorte que la fecondation ne se produise convenablement.

Les polypes utérins et les polypes cervicaux, en fait, en tant que producteurs de rarement pendants la grossesse. S'il apparaît, les polypes disparaissent apparaissent généralement avec le processus de livraison. Cependant, s'il ne sort pas, vous pouvez attendre la fin du processus de livraison pour retirer le polype.

Comment prévenir les polypes utérins?

Parce que la cause exacte est inconnue, les polypes utérins ne peuvent pas être complètement évités. Cependant, vous pouvez utiliser les méthodes suivantes pour réduire le risque de polypes :

  • Mettez en place une alimentation saine et équilibrée avec une nutrition adéquate.
  • Faire de l’exercice régulièrement, au moins 3 fois par semaine.
  • Maintenez un poids corporel idéal.
  • Faites des vérifications périodiques chez le médecin, surtout si vous souffrez de certains troubles génétiques, comme le syndrome de Lynch ou le syndrome de Cowden.
 

Grossesse et polypes utérins que faut-il retenir Enceinte avec des polypes Polypes utérins ou cervicals différence et traitement naturel

Ajouter un commentaire