Bienvenue au centre de phytothérapie Lesplantesafricaines +229 99 546 463. Médecine par les plantes - Guérison par les plantes - Recettes d'Afrique
Paiement en ligne sécurisé par PayPal. Représentation dans tous les pays de l'Afrique de l'Ouest et Centrale.

CANCER DU VAGIN ET TRANSMISSION

  • Par
  • Le Ven 20 déc 2019 à 18:54
  • 0 commentaire

Sweet ice cream photography 624496 unsplash fr 1531331007
CANCER DU VAGIN ET TRANSMISSION
Le cancer du vagin est un cancer rare qui se produit dans votre vagin - le tube musculaire qui relie votre utérus à vos organes génitaux externes. Le cancer du vagin survient le plus souvent dans les cellules qui tapissent la surface de votre vagin, qui est parfois appelé canal génital.

Alors que plusieurs types de cancer peuvent se propager à votre vagin à partir d'autres endroits de votre corps, le cancer qui commence dans votre vagin (cancer vaginal primaire) est rare.

Que faire si j’ai un cancer du vagin et que je veux tomber enceinte?

Voici le meilleur remède de plantes médicinales africaine pour soigner le cancer du vagin et tomber enceinte rapidement. Ces plantes sont très efficaces pour soigner tout type de cancer. Elles ont déjà permis à de nombreuses femmes dans le monde qui avaient des cancers d’être guérir et de retrouver leur fertilité sans opérations. Si vous avez le cancer du vagin, voici les plantes médicinales qui vont vous permettre de connaitre la joie  d’être guérir.
Pour découvrir notre remède naturel pour guérir totalement du cancer,
cliquez sur l’image ci-dessous pour découvrir ce traitement naturel

Racines anti cancer 1

Telephone/whatsapp/ 0022990312738 et +33644661758

Le cancer du vagin survient lorsque des cellules malignes (cancéreuses) se forment dans le vagin . C'est une maladie très rare.

Le vagin - également connu sous le nom de canal de naissance - est un canal creux qui va de l'ouverture de votre utérus à l'extérieur de votre corps.

Un diagnostic de cancer du vagin à un stade précoce a les meilleures chances de guérison. Le cancer du vagin qui se propage au-delà du vagin est beaucoup plus difficile à traiter.

Transmission

On n'a jamais démontré que le fait d'être en contact étroit avec une personne atteinte d'un cancer, c’est-à-dire l'embrasser, la toucher, avoir une relation sexuelle avec elle, partager ses repas avec elle ou respirer le même air qu'elle, pouvait donner le cancer. Habituellement, les cellules cancéreuses d'une personne ne peuvent survivre dans l'organisme d'une autre personne si cette dernière est en bonne santé, car elles sont détruites par son système immunitaire.

Deux situations exceptionnelles où le cancer peut se transmettre d’une personne à une autre

Greffe d’organes. Il est arrivé, quoique rarement, qu'un organe provenant d'une personne atteinte d'un cancer provoque un cancer chez le receveur. C'est que ce dernier doit prendre des médicaments qui affaiblissent son système immunitaire. Or, cet affaiblissement des défenses immunitaires empêche la destruction de l'organe greffé, mais d'un autre côté, il favorise la survie des cellules cancéreuses provenant du donneur.

Accouchement. Le cancer chez une femme enceinte pourrait, dans de rares cas, constituer un risque pour son bébé. On a montré, mais dans une seule étude, que les cellules cancéreuses pouvaient être transmises de la mère au fœtus et, peut-être, exposer le bébé à un risque plus grand d'apparition d'un cancer similaire.

Cancer vaginal et VPH

Environ neuf cas de cancer du vagin sur 10 sont liés à une infection par le virus du papillome humain, ou HPV . Il s'agit de l'IST ou infection sexuellement transmissible la plus courante.

 Une infection au VPH disparaît le plus souvent d'elle-même, mais si l'infection persiste, elle peut entraîner des cancers du col et du vagin.

Effets physiques, émotionnels et sociaux du cancer

Le cancer et son traitement provoquent des symptômes physiques et des effets secondaires, ainsi que des effets émotionnels, sociaux et financiers. La gestion de tous ces effets est appelée soins palliatifs ou soins de soutien. C'est une partie importante de vos soins qui est incluse avec les traitements destinés à ralentir, arrêter ou éliminer le cancer.

Les soins palliatifs visent à améliorer la façon dont vous vous sentez pendant le traitement en gérant les symptômes et en aidant les patients et leurs familles à répondre à d'autres besoins non médicaux. Toute personne, quel que soit son âge, son type et son stade de cancer, peut recevoir ce type de soins. Et cela fonctionne souvent mieux quand il est commencé juste après un diagnostic de cancer. Les personnes qui reçoivent des soins palliatifs et un traitement contre le cancer présentent souvent des symptômes moins graves, une meilleure qualité de vie et se déclarent plus satisfaites du traitement.

Rémission et risque de récidive

Une rémission est lorsque le cancer ne peut pas être détecté dans le corps et qu'il n'y a aucun symptôme. Cela peut être appelé «sans preuve de maladie» ou NED.

Une rémission peut être temporaire ou permanente. Cette incertitude fait que de nombreux survivants se sentent inquiets ou anxieux que le cancer réapparaisse. Bien que de nombreuses rémissions soient permanentes, il est important de discuter avec votre médecin de la possibilité de réapparition du cancer. Comprendre le risque de récidive et les options de traitement peut vous aider à vous sentir mieux préparé si le cancer réapparaît. En savoir plus sur la façon de faire face à la peur de la récidive .

Si le cancer réapparaît après le traitement d'origine, on parle de cancer récurrent. Il peut revenir au même endroit (appelé récidive locale), à ​​proximité (récidive régionale) ou dans un autre endroit (récidive éloignée).

Lorsque cela se produit, un nouveau cycle de test recommence pour en apprendre le plus possible sur la récidive. Après ce test, vous et votre médecin discuterez des options de traitement. Souvent, le plan de traitement comprendra les traitements décrits ci-dessus, tels que la chirurgie, la chimiothérapie et la radiothérapie, mais ils peuvent être utilisés dans une combinaison différente ou administrés à un rythme différent. La chirurgie peut être effectuée pour retirer le col de l'utérus, l'utérus, le côlon inférieur, le rectum et / ou la vessie, selon le début de la récidive et le type de chirurgie effectuée précédemment. Chez les femmes qui ont un cancer pelvien récurrent après une radiothérapie au bassin et si aucune maladie métastatique n'est trouvée à l'extérieur du bassin, une opération très étendue appelée "exentération pelvienne" pourrait être envisagée pour fournir une chance de guérir le cancer. L'opération enlève le vagin et souvent la vessie et le rectum. La radiothérapie et / ou la chimiothérapie peuvent être utilisées pour le traitement. Votre médecin peut suggérer des essais cliniques qui étudient de nouvelles façons de traiter ce type de cancer récurrent. Quel que soit le plan de traitement que vous choisissez, les soins palliatifs seront importants pour soulager les symptômes et les effets secondaires.

Les personnes atteintes d'un cancer récurrent éprouvent souvent des émotions telles que l'incrédulité ou la peur. Nous vous encourageons à parler de ces sentiments avec l'équipe de soins de santé dawabio et à vous renseigner sur les services de soutien pour vous aider à y faire face. 

 

 

Ajouter un commentaire