Bienvenue au centre de phytothérapie Lesplantesafricaines +229 99 546 463. Médecine par les plantes - Guérison par les plantes - Recettes d'Afrique
Paiement en ligne sécurisé par PayPal. Représentation dans tous les pays de l'Afrique de l'Ouest et Centrale.

Telechargement 10

Les causes de la varicocèle et plantes médicinales

Par Le Ven 27 déc 2019 à 19:04 0

Les causes de la varicocèle et plantes médicinales

La varicocèle est une affection veineuse anormalement élargie le long du cordon spermatique dans les testicules ou testicules masculins. Ceci est similaire aux varices dans les jambes lorsque les vaisseaux sanguins gonflent en raison de l'accumulation de sang, la différence est que cela se produit dans les testicules masculins.

L’utilisation de plantes naturelles permet de guérir définitivement de la varicocèle en évitant l’opération chirurgicale. Le remède naturel pour guérir de la varicocèle que nous vous proposons est entièrement fait à base de plantes. Il contient 2 éléments à savoir : une tisane et une pommade. Faites-nous confiance ! Car c’est le secret pour guérir de la varicocèle sans opération grâces aux plantes. Cliquer sur l’image ci-dessous pour découvrir ce traitement naturels

Traitement par la tisane des plantes medicinales de la varicocele dawabio

Les causes

La varicocèle est le plus souvent provoquée par un obstacle à l'écoulement sanguin dans la veine rénale gauche. La pression dans la veine augmente alors et les valvules veineuses du cordon spermatique sont affaiblies. L'augmentation de pression provoque des dilatations dans le plexus veineux.

Varicocèle primaire:

Les causes sont d'origine héréditaire.

Varicocèle secondaire ou symptomatique:

Rétrécissement des veines rénales par l'aorte et une de ces branches

Plis des veines du cordon spermatique

Blocage provoqué par une tumeur rénale qui fait pression sur la veine testiculaire

Ruptures vasculaires ou caillots sanguins

Votre cordon spermatique transporte le sang vers et depuis vos testicules. On ne sait pas exactement ce qui cause les varicocèles.

Cependant, de nombreux experts pensent qu'une varicocèle se forme lorsque les valves à l'intérieur des veines du cordon empêchent votre sang de couler correctement. La sauvegarde résultante provoque l'élargissement (dilatation) des veines. Cela pourrait endommager le testicule et entraîner une détérioration de la fertilité.

Les varicocèles se forment souvent pendant la puberté. Les varicocèles se produisent généralement sur le côté gauche, probablement en raison de la position de la veine testiculaire gauche.

Facteurs de risque

Il ne semble pas y avoir de facteurs de risque significatifs pour développer une varicocèle.

Prévalence

Avec 20% de la population masculine adulte touchés, la varicocèle est une pathologie relativement fréquente pouvant survenir à tout âge.

Evolution et complications possibles

La varicocèle n’a aucune conséquence sur la fonction érectile et la sexualité, et chez certains hommes, elle n'entraine aucune gêne ni complication.

Lorsqu’elle est de volume important, elle peut occasionner une sensation de pesanteur, voire des douleurs qui risquent de s’accentuer au fil du temps. Elle peut également avoir des conséquences sur le développement et le fonctionnement du testicule avec une atrophie testiculaire et, vraisemblablement, des problèmes de fertilité. Les chiffres font en effet suspecter un impact de la varicocèle sur la fécondité : 35 % des hommes touchés par une infertilité primaire présentent une varicocèle, 80% lorsqu’il s’agit d’une infertilité secondaire, contre seulement 15 % dans la population générale . Le lien entre varicocèle et infertilité n'est toutefois pas confirmé et les éventuels mécanismes en jeu ne sont pas élucidés. Plusieurs hypothèses sont cependant avancées : les varices pourraient provoquer, par stagnation sanguine, un réchauffement du testicule néfaste à la spermatogenèse. Le mauvais retour veineux pourrait également entrainer une stagnation des substances toxiques, comme celles du tabac, dans la circulation sanguine, avec un impact sur la spermatogenèse. Le reflux de métabolites surrénaux et rénaux pourrait également nuire à la production de spermatozoïde.

Quelque plantes medicinales contre la varicocèles

Le marron d’inde (Aesculus hippocastanum)

Le marron d’inde, fruit du marronnier commun (Aesculus hippocastanum), ne doit pas être confondu avec le marron comestible ou châtaigne, fruit du chataigner (Castanea sativa). Il se trouve sous forme de teinture et de comprimés.

La plante diminue la perméabilité des vaisseaux sanguins. Elle empêche le sérum de s’échapper des veines enflammées pour aller s’accumuler dans les tissus. En d’autres termes, elle est anti-œdémateuse, réduisant la sensation de jambes lourdes.

La plante est anti-inflammatoire. Comme nous l’avons évoqué précédemment, les veines perdent leur intégrité et leur tissu se dégrade. Ceci entraine une inflammation parfois exagérée, avec migration de globules blancs afin de réparer la zone. Le marron d’inde va ralentir la production des médiateurs inflammatoires, et va diminuer le nombre, l’activation et l’adhésion des globules blancs, calmant ainsi l’inflammation que peut causer la varicocèle.

Enfin, elle est vénotonique. Elle redonne du tonus au tissu veineux endommagé et flasque en exerçant un effet contractile sur les tissus, augmentant ainsi la pression veineuse et permettant au sang de mieux remonter vers le cœur.

Une étude publiée dans la prestigieuse revue The Lancet conclue qu’un traitement à base de marron d’inde est aussi efficace que de porter des bas de contention. Et bien plus facile à mettre en place en été vous en conviendrez.

Le fragon (Ruscus aculeatus)

Vous avez peut-être rencontré le fragon lors de vos sorties en forêt. Qui s’y frotte s’y pique. Ce « petit-houx » ne doit pas être confondu avec le houx (Ilex aquifolium). Ce sont les racines longues et charnues qui sont utilisées dans les préparations pharmaceutiques.

La plante se trouve sous forme d’extrait alcoolique ou de comprimé. Le fragon a des propriétés similaires au marron d’inde. Il est en particulier vénotonique et antioedémateux.

C’est une plante qui peut soit remplacer le marron d’inde, soit se combiner avec, afin de jouer sur de possibles synergies dans le traitement de la varicocele

L’hamamélis (Hamamelis virginiana)

L’hamamélis n’est plus à la mode à en croire le manque d’études scientifiques récentes à son sujet. Il faut remonter aux années 1950 à 1970 pour extraire les données intéressantes. Elle est riche en tannins(10) et en proanthocyanidines(11), deux substances expliquant son action vénotonique

Prenez de 30 à 60 gouttes(7) de teinture de 2 à 3 fois par jour. Vu qu’elle est très astringente sur les muqueuses intestinales et peut donc interférer avec l’absorption de nutriments, prenez-la loin des repas.

Elle est particulièrement efficace pour les applications externes. Vous pouvez acheter une lotion en pharmacie, ou préparer votre propre décoction à partir d’hamamélis achetée en herboristerie. Vous pouvez aussi appliquer l’extrait alcoolique dilué au 1/5ème.

La vigne rouge (Vitis vinifera)

La vigne rouge est elle aussi très astringente, et proche de l’hamamélis dans son action. Elle réduit les douleurs et la congestion des membres inférieurs.

La plante peut se prendre en extrait alcoolique, en comprimés ou en infusion de feuilles achetées en herboristerie. L’infusion des belles feuilles rouges est souvent plus efficace que certains comprimés qui ont passé des années sur des étagères.

Valnet recommande de la préparer en infusion, 1 cuillère à soupe de feuilles sèches et coupées pour une tasse d'eau, 2 à 4 tasses par jour, entre les repas.

 

 

varicocele huiles essentielles

Ajouter un commentaire

Anti-spam