Soigner kyste de l'épididyme naturellement

id_afriquebio Par Le Mar 20 oct 2020 à 11:13

Dans INFERTILITÉ MASCULINE

La spermatocèle, également connue sous le nom de kyste séminal ou kyste épididymaire, est une petite poche qui se développe dans l'épididyme, où le canal qui transporte le sperme se connecte au testicule.

Kystes de l’épididyme : traitement par les plantes

L’utilisation de plantes naturelles permet de guérir définitivement des kystes de l’épididyme et des testicules en évitant l’opération chirurgicale. Le remède naturel que nous vous proposons pour guérir des kystes de l’épididyme et des testicules est entièrement composé de plantes.

Kystes epididyme traitement par les plantes

C’est un remède naturel qui soigne les kystes avec succès en renforçant les valves ou valvules situés dans les veines des cordons spermatiques.

Tel / WhatsApp : +229 99 54 64 63

Kyste de l’épididyme ou spermatocèle : causes

Les principales causes de la spermatocèle encore appelée kyste de l’épididymite sont :

  • traumatisme antérieur des testicules et du scrotum ;
  • processus inflammatoires dans le scrotum (épididymite, orchite, orchiepididymite);
  • hypothermie fréquente ;
  • pathologie congénitale des canaux déférents et des testicules ;
  • MST transférées (chlamydia, toxoplasmose, ureaplasmose, gonorrhée).

Tous ces facteurs posent des problèmes de perméabilité du liquide séminal et de son accumulation locale sous forme de caillots denses séparés. Un kyste de l'épididyme apparaît dans les testicules gauche , droit ou les deux, dont dépendra la définition du type de maladie. Un état négligé de la maladie peut provoquer une infertilité et des problèmes de puissance.

Symptômes de la spermatocèle

Les premiers symptômes d'un kyste de l'épididyme auxquels il convient de prêter attention:

  • douleur et inconfort dans le scrotum, irradiant parfois vers l'aine;
  • détection à la palpation près du testicule d'un phoque ou gonflement dont la taille varie de 2 mm à 3 cm.

Ces deux signes justifient une visite urgente chez le médecin. Retarder et espérer sont dangereux.

Méthodes de diagnostic du kyste de l’épididyme

Le diagnostic d'une spermatocèle est assez simple grâce à l'échographie et à la diaphanoscopie (c'est le nom de la transillumination de formations péricutanées ou de kystes avec un faisceau lumineux étroit). Un kyste de l'épididyme (qu'il soit droit ou gauche) est diagnostiqué après le premier examen et n'est jamais remis en cause.

Prévention des kystes testiculaires

Un kyste congénital chez un garçon peut apparaître si la mère a eu des complications lors du port d'un enfant : lors d'un accouchement précoce, une intoxication, un déséquilibre hormonal, la menace d'interruption de grossesse. La présence de tels facteurs nécessite une échographie obligatoire à un âge précoce. Pour la plupart des enfants, l'éducation se dissout d'elle-même, mais cela ne se produit pas toujours, par conséquent, une observation dynamique est nécessaire.

La prévention des formations pathologiques acquises consiste en les mesures suivantes :

  • éviter les blessures au scrotum - si cela se produit, il est nécessaire de subir un examen par un urologue ;
  • subir un traitement de tout processus inflammatoire du système génito-urinaire à temps, avec un cours complet ;
  • éviter l'hypothermie ou la surchauffe du périnée ;
  • très régulièrement contrôlé par des spécialistes, subir une échographie, des diagnostics de laboratoire ;
  • pour effectuer la prévention des MST en utilisant une méthode barrière (préservatif).

Si un sceau sur le testicule est détecté, vous devez consulter un médecin, suivre strictement les instructions et suivre le cycle complet du traitement. Ignorer les recommandations peut conduire à l'infertilité, car le kyste appuie sur les cordons spermatiques, empêchant la sortie de sperme. Une conséquence rare mais la plus redoutable est la perte d'organes due à de graves complications.

Épididymite: traitement à domicile

Il existe un certain nombre de recommandations qui peuvent vous aider à soulager la douleur tout en suivant le traitement indiqué par votre médecin :

  • Du repos. Le fait qu'il soit étiré aide à ce que la zone touchée ne fasse pas d'effort et, par conséquent, réduit la douleur.
  • Appliquez de la glace sur la zone touchée. Mettre de la glace enveloppée dans un chiffon pour réduire le gonflement des testicules peut aider à réduire le gonflement ainsi que la douleur.
  • Ne pas avoir de relations sexuelles tant que vous n'êtes pas sûr que l'infection a disparu.
  • Soulevez le scrotum. L'application d'une serviette pour maintenir le scrotum haut peut aider à atténuer la douleur.

Ces recommandations ne remplacent aucun traitement médical, même si elles peuvent aider à le faire.