Bienvenue sur notre blog "Plantes Africaines" (+229 99 54 64 63). La guérison par les plantes est une réalité et nous avons la possibilité de vous guérir grâce aux plantes. Bonne lecture et surtout prenez votre temps!

Operation institut du sein henri hartmann

CANCER DU VAGIN TRAITEMENT MEDICINAL OU TRAITEMENT NATUREL

  • Par
  • Le Ven 20 déc 2019 à 15:47
  • 0 commentaire

Dans les soins contre le cancer, différents types de médecins travaillent souvent ensemble pour créer le plan de traitement global d'un patient qui combine différents types de traitements. C'est ce qu'on appelle une équipe multidisciplinaire . Les équipes de soins contre le cancer comprennent divers autres professionnels de la santé, tels que des adjoints au médecin, des infirmières en oncologie, des travailleurs sociaux, des pharmaciens, des conseillers, des diététistes et autres.

Les descriptions des types courants de traitements utilisés pour le cancer du vagin sont énumérées ci-dessous. Le cancer du vagin est le plus souvent traité par 1 ou une combinaison de traitements: chirurgie, radiothérapie et / ou chimiothérapie. Votre plan de soins peut comprendre un traitement des symptômes et des effets secondaires, une partie importante des soins contre le cancer.

Les options de traitement et les recommandations dépendent de plusieurs facteurs, dont le type et le stade du cancer, les effets secondaires possibles, les préférences du patient et sa santé globale. Prenez le temps de vous renseigner sur toutes vos options de traitement et assurez-vous de poser des questions sur des choses qui ne sont pas claires. Discutez avec votre médecin des objectifs de chaque traitement et de ce à quoi vous pouvez vous attendre pendant le traitement. Ces types de discussions sont appelés «prise de décision partagée». La prise de décision partagée, c'est quand vous et vos médecins travaillez ensemble pour choisir des traitements qui correspondent aux objectifs de vos soins. La prise de décision partagée est particulièrement importante pour le cancer du vagin car il existe différentes options de traitement.

Mais vous deviez être conscient du fait que ces traitements médicinal ne sont pas sans effets secondaires. Si vous souffrez d’un cancer du vagin et que vous souhaitez guérir de façon naturelle, les experts dawabio ont la solution pour vous.

    Traitement naturel

Nous vous proposons ici un mélange de graines, de racines et d’écorces d’Afrique qui permettent de prévenir et de guérir du cancer (cancer du sein, cancer du foie, cancer de la prostate, cancer de la tyroïde, cancer du col de l’utérus, cancer du rein) et les maladies cardiovasculaires. Ces plantes sont très peu connues des scientifiques et elles possèdent des qualités extraordinaires contre le cancer. Leur utilisation contre le cancer est bien plus efficace que la chimiothérapie.

Pour découvrir notre traitement contre le cancer du vagin, veuillez cliquer sur l’image ci-dessous

Racines anti cancer

    Qu’est-ce que le cancer du vagin ?

Le cancer du vagin prend naissance dans les cellules du vagin. Une tumeur cancéreuse (maligne) est un amas de cellules qui peut envahir et détruire les tissus qui l’entourent. Elle peut aussi se propager (métastases) à d’autres parties du corps.

Le vagin fait partie de l’appareil reproducteur féminin. C’est un tube musculaire qui s’étend du col de l’utérus jusqu’à l’extérieur du corps. Le col de l’utérus est la partie inférieure et étroite de l’utérus; il s’ouvre sur le vagin. Lors des menstruations, le liquide menstruel (formé de sang et de tissu) s’écoule hors du corps en passant par le vagin. Lors de l’accouchement, le bébé traverse le vagin, qu’on appelle aussi filière pelvigénitale.

Des modifications dans les cellules du vagin peuvent entraîner des états précancéreux. Cela signifie que les cellules anormales ne sont pas encore cancéreuses, mais qu’elles pourraient le devenir si elles ne sont pas traitées. L’état précancéreux du vagin le plus courant est la néoplasie intra-épithélial vaginal. La plupart des femmes qui reçoivent un diagnostic d'un état précancéreux du vagin sont traitées avec succès et ne sont pas atteintes de cancer.

Dans certains cas, les cellules modifiées du vagin peuvent devenir cancéreuses. Le plus souvent, le cancer du vagin apparaît dans les cellules plates et minces, appelées cellules malpighiennes, qui forment le revêtement du vagin. Ce type de cancer porte le nom de cancer épidermoïde du vagin. Le cancer peut aussi prendre naissance dans les cellules glandulaires qui fabriquent du mucus. On parle alors d’un adénocarcinome du vagin.

Il existe d’autres types de cancer du vagin, mais ceux-ci sont moins fréquents. Le mélanome du vagin survient dans les mélanocytes, des cellules qui fabriquent des pigments et qui sont responsables de la couleur des yeux, de la peau et des cheveux. Un autre type de cancer peut apparaître dans les cellules du tissu musculaire ou du tissu conjonctif du vagin. Ce type de cancer est appelé sarcome.

D’autres types de cancers peuvent se propager au vagin, mais il s’agit alors d’une maladie différente du cancer primitif du vagin. Lorsqu’un cancer qui a pris naissance dans une autre partie du corps se propage au vagin, on parle de métastase vaginale. Les métastases vaginales sont traitées différemment du cancer primitif du vagin. Elles sont plus fréquentes que le cancer primitif du vagin et proviennent le plus souvent du col de l’utérus ou de la vulve.

    Traitement médicinal

Chirurgie

La chirurgie est l'ablation de la tumeur et de certains tissus sains environnants lors d'une opération. Le type de chirurgie utilisé dépend du stade du cancer et d'autres facteurs. Un oncologue gynécologique est un médecin spécialisé dans le traitement du cancer du vagin par chirurgie.

La chirurgie peut être le seul traitement nécessaire pour certains très petits cancers vaginaux.

Les options chirurgicales pour le cancer du vagin comprennent:

  • Vaginectomie. Il s'agit de l'ablation d'une partie ou de la totalité du vagin, ce qui peut inclure les ganglions lymphatiques pelviens. Chez certaines femmes, l'opération est appelée vaginectomie radicale ou radicale modifiée, car les tissus à côté du vagin doivent également être retirés chirurgicalement. Un chirurgien gynécologique ou reconstructeur peut réparer le vagin ou créer un nouveau vagin avec des greffes de tissus provenant d'autres parties du corps de la femme. Les rapports sexuels peuvent toujours être possibles après ce type de chirurgie, mais une aide à la lubrification peut être nécessaire.
  • Hystérectomie. Dans de nombreux cas, lorsque la chirurgie est effectuée, l'utérus et les autres organes reproducteurs internes doivent être retirés pour aider à l'élimination complète du cancer du vagin. En plus de l'utérus, les ovaires, les trompes de Fallope et les ganglions lymphatiques peuvent être enlevés. Chez certaines femmes, l'opération est appelée hystérectomie radicale ou modifiée et peut être réalisée en conjonction avec une vaginectomie radicale ou modifiée.

    Radiothérapie

La radiothérapie est l'utilisation de rayons X à haute énergie ou d'autres particules pour détruire les cellules cancéreuses. Un médecin spécialisé dans la radiothérapie pour traiter le cancer est appelé radio-oncologue. La radiothérapie peut être utilisée seule ou après la chirurgie. Le type de radiothérapie le plus courant est appelé radiothérapie par faisceau externe, qui est le rayonnement émis par une machine à l'extérieur du corps. Un régime ou un programme de radiothérapie consiste généralement en un nombre spécifique de traitements administrés sur une période de temps définie.

Lorsque la radiothérapie est administrée à l'aide d'implants, elle est appelée radiothérapie interne ou curiethérapie. Une méthode est la radiothérapie intracavité, dans laquelle de minuscules tubes d'une substance radioactive sont placés dans le vagin pendant 1 à 2 jours. Les patients doivent rester au lit pendant cette période. Ce type de procédure est très utile pour traiter les cancers vaginaux et est souvent utilisé en combinaison avec une radiothérapie par faisceau externe. Une étude récente a montré que les femmes atteintes d'un cancer du vagin qui recevaient une curiethérapie vivaient plus longtemps. Une autre méthode est la radiothérapie interstitielle, dans laquelle du matériel radioactif est injecté directement dans la tumeur.

Les effets secondaires de la radiothérapie dépendent de la dose utilisée, de la zone ciblée et du type de radiothérapie. Les effets secondaires peuvent inclure la fatigue, des réactions cutanées légères, des maux d'estomac et des selles molles. La plupart de ces effets secondaires disparaissent peu de temps après la fin du traitement. D'autres effets secondaires peuvent inclure le rétrécissement du vagin, des dommages aux tissus vaginaux sains, la sécheresse du vagin et l'irritation des intestins. Le vagin peut se raccourcir et se rétrécir au point que les rapports sexuels ne sont pas possibles. Pour éviter cela, le vagin peut avoir besoin d'être étiré avec un tube en plastique appelé dilatateur vaginal plusieurs fois par semaine. Discutez avec votre équipe de soins de santé des effets secondaires possibles de votre radiothérapie spécifique et de la façon dont ils peuvent être gérés.

    Chimiothérapie

La thérapie systémique consiste à utiliser des médicaments pour détruire les cellules cancéreuses. Ce type de médicament est administré par voie sanguine pour atteindre les cellules cancéreuses dans tout le corps. Les thérapies systémiques sont généralement prescrites par un oncologue médical, un médecin spécialisé dans le traitement du cancer avec des médicaments. Les moyens courants de donner des thérapies systémiques comprennent un tube intraveineux placé dans une veine à l'aide d'une aiguille ou dans une pilule ou une capsule qui est avalée .

Le type de thérapie systémique utilisé pour le cancer du vagin est la chimiothérapie. La chimiothérapie est l'utilisation de médicaments pour détruire les cellules cancéreuses, généralement en empêchant les cellules cancéreuses de croître, de se diviser et de produire plus de cellules.

Un régime ou un programme de chimiothérapie consiste généralement en un nombre spécifique de cycles donnés sur une période de temps définie. L'objectif de la chimiothérapie peut être de détruire le cancer restant après la chirurgie, de ralentir la croissance tumorale ou de réduire les effets secondaires. Un patient peut recevoir 1 médicament à la fois ou une combinaison de différents médicaments administrés en même temps.

Bien que la chimiothérapie puisse être administrée par voie orale (par la bouche), la plupart des médicaments sont administrés par voie intraveineuse (IV) pour le cancer du vagin. La chimiothérapie IV est injectée directement dans une veine ou à travers un cathéter , un tube fin placé temporairement dans une grosse veine pour faciliter les injections. La chimiothérapie intravaginale (médicaments introduits directement dans le vagin) peut être utilisée pour traiter le cancer vaginal à un stade précoce.

En règle générale, lorsque la radiothérapie au bassin est utilisée, une faible dose de chimiothérapie est administrée en même temps pour améliorer l'efficacité de la chimiothérapie. Ce traitement est appelé «chimioradiothérapie».

Les effets secondaires de la chimiothérapie dépendent de l'individu et de la dose utilisée, mais peuvent inclure la fatigue, le risque d'infection, les nausées et les vomissements, la perte de cheveux, la perte d'appétit et la diarrhée. Ces effets secondaires disparaissent généralement une fois le traitement terminé. D'autres effets secondaires potentiels incluent l'incapacité de tomber enceinte et les symptômes de la ménopause précoce. En savoir plus sur les problèmes de santé sexuelle et reproductive .

    Options de traitement par stade

Étapes I et II

  • Ablation chirurgicale de la tumeur, y compris une partie ou la totalité du vagin et ablation éventuelle des ganglions lymphatiques pelviens, suivie d'une radiothérapie éventuelle
  • Radiothérapie interne avec ou sans radiothérapie par faisceau externe

Stades III et IV

  • Radiothérapie interne combinée et radiothérapie externe, avec chimiothérapie à faible dose en même temps

Stade V

  • Radiothérapie
  • Chimiothérapie systémique à dose régulière

Pour plus d’informations, veuillez contacter nos experts au :

Tel / Whatsapp : +33 644 661 758

                               +229 90 31 27 38

 

Ajouter un commentaire