Bienvenue au centre de phytothérapie Lesplantesafricaines +229 99 546 463. Médecine par les plantes - Guérison par les plantes - Recettes d'Afrique
Paiement en ligne sécurisé par PayPal. Représentation dans tous les pays de l'Afrique de l'Ouest et Centrale.

Avc

Accidents cardiaux vasculaires cérébraux : traitement et prévention naturel

  • Par eddymetonou
  • Le Lun 13 jan 2020 à 10:03
  • 0 commentaire

Les maladies cardio-vasculaires sont la première cause de mortalité dans le monde; il meurt chaque année plus de personnes en raison de maladies cardio-vasculaires que de toute autre cause. Le nombre de décès imputables aux maladies cardio-vasculaires est estimé à 17,7 millions , soit 31% de la mortalité mondiale totale. La prévention de cette maladie est donc à prendre très au sérieux et le traitement à avoir sous la main.

1. Qu'est ce qu'un Accident Vasculaire Cérébral (AVC)?

Un accident vasculaire cérébral (AVC) ou attaque cérébrale, est une défaillance de la circulation du sang qui affecte une région plus ou moins importante du cerveau. Il survient à la suite de l’obstruction ou de la rupture d’un vaisseau sanguin et provoque la mort des cellules nerveuses, qui sont privées d’oxygène et des éléments nutritifs essentiels à leurs fonctions.

Découvrons, avant d'aller plus loin, le remède entièrement naturel proposé par nos experts

Le traitement naturel que nous vous proposons pour empêcher les AVC est essentiellement composé de plantes naturelles. C’est un remède naturel efficace, rapide et durable qui vous permettra d’empêcher les crises d’AVC et de vite récupérer après une crise. Il est composé de plantes naturelles qui permettent de soigner les troubles causés par AVC. Notre remède naturel est fait à base de plantes naturelles qui stimulent la circulation sanguine.  Pour en savoir plus sur ses propriétés, nous vous invitons à cliquer sur l'image ci-dessous ou à contacter nos experts au +33 6 44 66 17 58 ou au +229 90 312 738.

Avc produit

2. Mieux comprendre les accidents cardiaux vasculaires cérébraux

a. Les causes

Les causes peuvent être de deux ordres : une hémorragie ou la thrombose d'une artère cérébrale. Dans 80 % des cas, l'AVC est causé par une baisse de l’apport de sang en raison d’un obstacle à l’intérieur d’une artère cérébrale. On parle alors d'accidents ischémiques.

  • Dans 40 à 50 % des cas d'AVC, il existe une thrombose cérébrale due à la présence au niveau de la paroi de l'artère d'une plaque de lipides. On parle alors d'athérosclérose.
  • Dans 30 % des cas d'AVC, un caillot, provenant d'une autre localisation du corps, en général du coeur ou d’une artère carotide, bloque la circulation cérébrale. On parle alors d'embolie cérébrale.
  • Dans 20 % des cas, l'AVC est causé par une hémorragie cérébrale. S'il s'agit de la cause la moins fréquente, elle est également la plus grave. Cette hémorragie peut être en rapport avec différentes causes : la rupture d'un anévrisme (petite déformation fragile d'un vaisseau sanguin), l'hypertension artérielle qui peut faire éclater un vaisseau, une tumeur cérébrale ou encore des problèmes de coagulation.

​​b. Les facteurs de risque

Les principaux facteurs de risques des cardiopathies et des AVC, sont l'hypertension et l'hypercholestérolémie

Découvrez  notre remède contre l'hypertension en cliquant ici

Les autres facteurs sont le tabagisme, une mauvaise alimentation; la sédentarité; un stress chronique; l’excès d’alcool ou de drogues dures, comme la cocaïne; la prise de contraceptifs oraux, surtout dans le cas des femmes qui sont à risque et qui ont plus de 35 ans; l’hormonothérapie de remplacement administrée au moment de la ménopause (elle augmente légèrement le risque).

c. Les symptômes 

Le symptôme le plus courant d’un AVC est une sensation de faiblesse soudaine au niveau de la face, du bras ou de la jambe, le plus souvent sur un seul côté du corps. Un AVC peut aussi provoquer l’apparition brutale des symptômes suivants:

  • engourdissement de la face, du bras ou des jambes, en particulier d’un seul côté du corps;
  • confusion, difficultés à parler ou à comprendre un discours;
  • difficultés visuelles touchant un œil ou les deux;
  • difficultés à marcher, étourdissement, perte d’équilibre ou de coordination;
  • céphalées sévères sans cause connue et syncope ou perte de conscience.

3. Les méthodes de prévention

Prévenir un AVC revient essentiellement à adopter de saines et bonnes habitudes de vie. Il s'agit entre autre de :

  • Ne pas fumer;
  • Éviter les excès d’alcool;
  • Intégrer des activités physiques dans son quotidien;
  • Maintenir un poids santé;
  • Faire de bons choix alimentaires;
  • Apprendre à mieux affronter le stress;

4. Traitement naturel contre les accidents cardiaux vasculaires

a. Notre remède 100% naturel et à base de plante disponible en cliquant ici

b. La carrote : "Manger des carottes cinq fois par semaine pourrait réduire le risque d'accident vasculaire cérébral de 68%." Telle est la découverte importante d'une étude à grande échelle récemment achevée à Harvard, dans laquelle près de 90 000 infirmières ont été suivies pendant huit ans. Les épinards se sont également révélés être de puissants protecteurs contre les accidents vasculaires cérébraux. L'effet protecteur des carottes, des épinards et d'autres légumes riches en carotènes est dû à l'activité antioxydante de ce composé, qui empêche le cholestérol de devenir toxique et peut former des plaques et des caillots dans les artères. Les autres aliments riches en bêta-carotène sont les légumes à feuilles vert foncé, tels que le chou frisé et le chou commun, ainsi que les légumes orange foncé, tels que les patates douces et les courges.

c. Le poisson gras : Une autre chose que vous pouvez faire pour avoir une bonne circulation sanguine dans le cerveau est de consommer du poisson gras. Les acides gras oméga-3 effectuent plusieurs «miracles» dans le sang, ce qui diminue le risque d'accident vasculaire cérébral, et même lorsqu'ils surviennent, les dommages sont moindres s'il existe une forte concentration d'acides gras dans le sang. En effet, les graisses oméga-3 peuvent modifier le sang, le rendant moins enclin à la coagulation et, naturellement, empêchant le blocage des vaisseaux sanguins cérébraux.

d. Le thé vert : "Pour éviter les accidents vasculaires cérébraux, buvez du thé, en particulier du thé vert  " Une étude récente, à laquelle ont participé près de 6 000 femmes de plus de 40 ans et composée de médecins de la faculté de médecine de l'Université de Tohoku (Japon), a révélé que les femmes buvant au moins cinq tasses de thé vert par jour demi chance de subir un accident vasculaire cérébral. L'explication de la capacité du thé à prévenir les accidents vasculaires cérébraux peut être due à la concentration élevée d'antioxydants et à la protection qu'ils offrent aux vaisseaux sanguins.

Nous espérons que cet article vous a été utile.
Pour plus d'informations, veuillez contacter nos experts au : +33 6 44 66 17 58 ou au +229 90 312 738.

 

accident vasculaire cérébral : remède naturel accident vasculaire cérébral : traitement naturel thé vert et avc carotte et avc poisson gras et avc

Ajouter un commentaire