traitement naturel syndrome des antiphospholipides

Syndrome des SAPL: causes, symptomes, traitements et régime

Par Le Mar 01 déc 2020

Syndrome caractérisé par la présence d'anticorps anti-phospholipides (aPL) et un tableau clinique avec thrombose (veineuse et artérielle) et avortements récurrents. Ce syndrome peut exister seul ou en association avec d'autres maladies auto-immunes. APS survient généralement chez les jeunes adultes ou chez les adultes d'âge moyen, mais il peut survenir à tout âge.

Traitement naturel du syndrome des antiphospholipides (SAPL)

Le traitement naturel est constitué de plantes dont les principes actifs bloquent la formation d'anticorps et d'anticoagulants, limitant la formation de caillots sanguins dangereux pour la santé et la vie. 

C’est un remède naturel qui rétablit les défenses immunitaires et qui empêche la production des anticorps nocifs qui endommagent le corps. De plus, le traitement permet de fluidifier le sang pour réduire le risque de coagulation.

Le traitement empêche la formation récurrente de caillots sanguins dans les vaisseaux. De même, ça vous permet de mettre fin aux fausses couches répétées constatées chez les femmes, et d’éliminer les anticorps particuliers dans le sang et anti-phospholipides. À la fin du traitement, les manifestations cardiaques, cutanées, oculaires, neurologiques, ou encore rénales, hématologiques, hépatiques qui sont souvent associées au syndrome des antiphospholipides vont totalement disparaitre. De même ça résout les complications respiratoires ou embolies pulmonaires liées au syndrome antiphospholipides.

Pour découvrir le traitement, cliquez sur l'image suivante : 

Traitement de syndrome des anticorps antiphospholipides 1

Pour commander ou avoir plus d'infos sur le traitement, tel / WhatsApp : +229 99 54 64 63. 

Syndrome des antiphospholipides 3 remedes alternatifs

Syndrome des antiphospholipides: 3 remèdes alternatifs

Par Le Mar 01 déc 2020

Le syndrome des antiphospholipides est une maladie auto-immune dans laquelle le système immunitaire d'une personne attaque par erreur son propre corps en créant des anticorps qui rendent le sang beaucoup plus épais et plus susceptible de coaguler. Cela peut entraîner la formation de caillots sanguins dans des organes du corps comme le cerveau, les reins, les poumons ou parfois dans les jambes. Ce syndrome est une maladie auto-immune acquise qui se manifeste principalement par une thrombose récurrente dans les veines, les artères ou des fausses couches. C'est l'une des principales causes de mortinatalité et de fausse couche chez les femmes enceintes souffrant de ce syndrome. Parfois, il est également connu sous le nom de syndrome de Hughes.