Le jatropha rouge et le VIH Sida : remede naturel

salwaokpeicha Par Le Mar 30 juin 2020 à 12:18

Le Jatropha Rouge : La plante appelée « au revoir SIDA » (photos ...

Lorsque l'infection par le virus qui cause le SIDA se produit, le système immunitaire commence à être attaqué. Et c'est dans la première phase, appelée infection aiguë, que le VIH incube (temps entre l'exposition au virus et l'apparition des premiers signes de la maladie). Cette période varie de trois à six semaines. Et le corps met 30 à 60 jours après l'infection pour produire des anticorps anti-VIH. Les premiers symptômes sont très similaires à ceux de la grippe, comme la fièvre et les malaises. Par conséquent, la plupart des cas passent inaperçus.

La phase suivante est marquée par la forte interaction entre les cellules de défense et les mutations constantes et rapides du virus. Mais cela n'affaiblit pas suffisamment le corps pour permettre de nouvelles maladies, car les virus mûrissent et meurent de manière équilibrée. Cette période, qui peut durer plusieurs années, est appelée asymptomatique.

Avec des attaques fréquentes, les cellules de défense commencent à fonctionner moins efficacement jusqu'à ce qu'elles soient détruites. Le corps devient de plus en plus faible et vulnérable aux infections courantes. La phase symptomatique initiale est caractérisée par une forte réduction des lymphocytes T CD4 + (globules blancs du système immunitaire) qui atteignent moins de 200 unités par mm³ de sang. Chez les adultes en bonne santé, cette valeur varie entre 800 et 1 200 unités. Les symptômes les plus courants de cette phase sont: fièvre, diarrhée, sueurs nocturnes et perte de poids.

La faible immunité permet l'apparition de maladies opportunistes, qui tirent leur nom de la faiblesse de l'organisme. Avec cela, le stade le plus avancé de la maladie, le SIDA, est atteint. Ceux qui atteignent ce stade, parce qu'ils ne connaissent pas leur infection ou ne suivent pas le traitement indiqué par l'équipe de santé, peuvent souffrir d'hépatite virale, de tuberculose, de pneumonie, de toxoplasmose et de certains types de cancer.
 Par conséquent, chaque fois que vous avez des relations sexuelles sans préservatif ou que vous traversez une autre situation à risque, consultez immédiatement un service de santé, informez-vous sur la prophylaxie post-exposition (PPE) et faites-vous tester. Découvrez ici où trouver un service de santé près de chez vous.

La solution africaine pour guérir definitivement du SIDA avec les plantes

Si vous souffrez du VIH/ SIDA depuis des années et que vous souhaitez vraiment guérir en utilisant les plantes, vous etes au bon endroit. Voici une solution naturelle très efficace qui s’offre à Vous. Ce remède naturel est très efficace pour detruire definitivement le virus du VIH/SIDA. Il s'utilise pendant 3 moi. A la fin de cette periode, le virus aura totalement disparu de votre corps et vous serez seronegatifs.  Ce traitement naturel est le secret pour guérir du VIH-SIDA par les plantes africaines. Notre prise en charge est individualisée. Elle variera en fonction de vos symptômes et de vos attentes.

Pour decouvrir notre remède naturel pour detruire par les plantes le virus du VIH Sida, cliquez ici

Pour contacter nos experts veuillez appeler ou nous écrire sur le numéro suivant, tel/WhatsApp :0022996374527

NOUS LIVRONS PARTOUT DANS LE MONDE EN 48 HEURES PAR DHL 

LE JATROPHA ROUGE : UNE PLANTE AU CŒUR DES REMÈDES CONTRE LE VIH-SIDA

Au fil des années, de plus en plus de naturothérapeutes africains proposent des remèdes qui selon eux pourraient guérir le Sida. Et dans ce lot de remèdes, il y a une plante qui a fait bonne impression depuis plusieurs années. Il s’agit du Jatropha rouge, une plante également appelé « au revoir SIDA ». 

Contactez nous directement au +22999546463 pour plus d'informations

Le Jatropha rouge seule contre le Sida

Selon certains connaisseurs, le Jatropha rouge aurait des propriétés médicinales allant jusqu’à guérir les personnes atteintes du VIH-SIDA. En clair, cette plante miracle aiderait à dire au revoir au SIDA.

Et pour s’en servir, il suffit de pétrir, broyer ou malaxer quelques feuilles de cette plante dans de l’eau. Une fois le jus obtenu et filtré, il faudra en prendre 3 verres par jour (matin, midi et soir).

Les résultats devraient apparaître au bout de deux mois de prise régulière.

Le Jatropha associé aux tubercules de manioc

Img 20210613 wa0020

Dans le traitement du Sida avec le Jatropha, certains guérisseurs ont poussé les recherches un peu plus loin. En effet, ces derniers évoquent l’existence d’un traitement miracle du Sida à base de cette plante associée au manioc.

A priori, la boisson médicamenteuse obtenu de cette plante et du manioc aurait des effets antirétroviraux spectaculaires. En plus, tout le monde peut même le faire chez soi. Et dans ce cas, il suffit de bien laver les feuilles fraiches de Jatropha rouge puis de peler des tubercules de manioc. Ensuite, à l’aide d’un extracteur de jus ou d’une centrifugeuse, il faut obtenir le jus de chacun des deux éléments. 

Au final, on retiendra qu’avec la thérapie avec le Jatropha et bien d’autres propositions de naturothérapeutes, on peut croire que le Sida perd son statut de maladie incurable.

Conduites qui ne transmettent pas le sida

Il est important de briser les mythes et les tabous, en précisant que la personne infectée par le VIH ou qui a déjà manifesté le sida ne transmet pas la maladie des manières suivantes :

  • Sexe, tant que le préservatif est utilisé correctement.

  • Masturbation pour deux.

  • Baiser sur le visage ou sur la bouche.

  • Sueur et larme.

  • Piqûre d'insecte.

  • Poignée de main ou câlin.

  • Savon / serviette / draps.

  • Couverts / verres.

  • Siège d'autobus.

  • Bassin.

  • Salle de bains.

  • Don de sang.

  • À travers les airs.

Contactez nous directement au +22999546463 pourplus d'informations