Bienvenue au centre de phytothérapie Lesplantesafricaines +229 99 546 463. Médecine par les plantes - Guérison par les plantes - Recettes d'Afrique
Paiement en ligne sécurisé par PayPal. Représentation dans tous les pays de l'Afrique de l'Ouest et Centrale.

Les trompes bouchées et la chlamydia : Traitement naturel

TROMPES BOUCHEES ET CHLAMYDIA : TRAIMENT NATUREL

Les trompes de Fallope bloquées sont une cause possible de l'infertilité féminine. Le terme médical pour les trompes de Fallope bloquées est l'occlusion tubaire. Habituellement, il n'y a pas de symptômes précis de cette condition, mais il existe plusieurs facteurs de risque qui peuvent augmenter la probabilité de développer la condition.

Que faire si j’ai des trompes bouchées et que je veux tomber enceinte?

Voici le meilleur remède de plantes médicinales africaines pour déboucher les trompes et tomber enceinte rapidement. Ces plantes sont très efficaces pour déboucher les trompes de Fallope. Elles ont déjà permis à de nombreuses femmes dans le monde qui avaient des trompes bouchées de retrouver leur fertilité sans opérations. Si vous avez des trompes bouchées, voici les plantes médicinales qui vont vous permettre de connaitre la joie d’être maman

Cliquer sur l’image ci-dessous pour découvrir ce traitement naturel.

trompes bouchées traitement naturel

Telephone/whatsapp/ 0022999546463

Les symptômes des trompes bouchées.

Les trompes de Fallope relient les ovaires à l'utérus et jouent un rôle important dans la fertilité d'une femme. Cependant, Medical News Today lance que si le canal est obstrué, il ne présente souvent aucun symptôme définitif. Habituellement, un nouveau blocage est détecté lorsqu'une femme a connu un an d'effort pour tomber enceinte mais ne fonctionne toujours pas. Les trompes de Fallope bloquées peuvent provoquer chez certaines femmes des symptômes tels que des douleurs pelviennes ou abdominales. Cette douleur peut survenir régulièrement, comme aux alentours des menstruations, ou constante. Parfois, un blocage dans la trompe de Fallope peut provoquer le blocage de l'œuf fécondé. Ceci est connu comme une grossesse extra-utérine. Une grossesse extra-utérine peut ne pas toujours provoquer de symptômes et est généralement détectée pendant l'examen. Cependant, certaines femmes peuvent présenter des signes de grossesse, tels que des douleurs abdominales d'un côté du corps ou des saignements vaginaux.

Ses causes 

Les trompes de Fallope peuvent se bloquer pour diverses raisons, telles que: Antécédents d'infection pelvienne Pièces jointes aux rafales précédentes Avez souffert d'une maladie sexuellement transmissible, comme la gonorrhée ou la chlamydia L'endométriose ou une condition qui fait que la muqueuse de l'utérus se développe à l'extérieur de l'utérus Histoire de la chirurgie de l'estomac Hydrosalpinx, qui gonfle et est fluide à l'extrémité de la trompe de Fallope Toutes ces conditions peuvent affecter directement les trompes de Fallope. Dans la plupart des cas, ces conditions ou procédures créent du tissu cicatriciel qui peut obstruer les tubes.

  1. Infections sexuellement transmissibles

Le type d'infection le plus courant est la chlamydia. La chlamydia est causée par Chlamydia trachomatis. Une infection à Chlamydia peut survenir dans le col de l'utérus, l'urètre, l'anus, même les yeux et la gorge. La maladie qui peut attaquer les hommes et les femmes est souvent non diagnostiquée car elle ne provoque pas certains symptômes.

 2. L’inflammation des trompes par le chlamydia

Attraper Le chlamydia une infection sexuellement transmissible (IST), qui risque de gâcher ses vacances et plus encore. L’une d’elles est particulièrement redoutable car la plupart des gens infectés l’ignorent: l’infection à chlamydias. Elle est aujourd’hui l’une des IST les plus fréquentes en France: entre 2012 et 2016, les cas ont plus que triplé, passant de 77.000 à 268.000. Les jeunes femmes chez qui l’infection peut entraîner une stérilité, sont particulièrement touchées.

Or cette infection provoquée par une bactérie (Chlamydia trachomatis) est dans la grande majorité des cas asymptomatique à l’exception parfois de douleurs pelviennes. «Autant chez l’homme, il peut y avoir des symptômes évidents car ils développent souvent une urétrite, c’est-à-dire une irritation du canal urinaire avec des picotements en urinant et un écoulement, explique le Dr Jean-Marc Bohbot, médecin infectiologue, directeur médical à l’Institut Alfred Fournier à Paris. Mais chez la femme, c’est beaucoup plus compliqué», poursuit-il. L’immense majorité des femmes infectées ne présente aucun symptôme. Pourtant, c’est chez elles que les conséquences sont les plus graves».

Risque de stérilité et de grossesse extra-utérine

En cas d’infection, les bactéries se logent d’abord dans le col de l’utérus avant de coloniser progressivement leur environnement. «Elles grimpent le long des trompes de Fallope, et provoquent une réaction inflammatoire. Les trompes sont très fines et l’inflammation peut boucher la trompe», décrit le médecin. Les trompes de Fallope relient les ovaires à l’utérus: en cas d’obstruction, l’ovule ne peut plus passer, ce qui provoque la stérilité.

«Mais même à ce stade où les trompes sont atteintes, là encore il y a très peu de symptômes. Bien souvent, lorsque des femmes viennent nous voir pour des problèmes d’infertilité, on découvre que c’est à cause d’une vieille infection à chlamydias», souligne l’infectiologue. Dans le cas où elles n’ont pas entraîné de stérilité, ces lésions peuvent favoriser les grossesses extra-utérines, très dangereuses pour la mère, qui rendent impossible le développement du fœtus.

Cette infection s’attrape par tous types de rapports sexuels: vaginal, anal, mais aussi oral. «Les gens oublient trop souvent d’utiliser un préservatif lors des fellations alors que c’est la majorité des cas de contaminations aujourd’hui, déplore le Dr Bohbot. Cette pratique est aussi risquée que les autres types de pénétration». En effet, celui ou celle qui pratique la fellation avec une personne contaminée va contracter la bactérie qui va alors se nicher dans sa gorge. «Là, ça ne provoque pas de stérilité bien sûr, mais le risque est de transmettre les bactéries à ses autres partenaires», prévient-il.

Test de dépistage

Certes, il faut plusieurs mois pour que les chlamydias fassent des dégâts, mais «une étude a montré qu’entre 9 et 10% des femmes porteuses d’une infection à chlamydias non traitée depuis un an ont des lésions au niveau des trompes. Cela veut dire qu’une femme sur 10 a des risques de devenir stérile», pointe le Dr Bohbot. Il est donc essentiel de faire un dépistage le plus tôt possible après un rapport non protégé ou à risque.

La présence de chlamydias n’est toutefois pas détectable par une simple prise de sang. Les hommes doivent faire un test urinaire tandis que les femmes doivent passer par la réalisation d’un frottis vaginal. «Le prélèvement vaginal se fait soit chez le gynécologue, soit en auto prélèvement, disponible gratuitement dans les centres de dépistage. La procédure est très simple: on utilise un écouvillon, une sorte de grand coton-tige que l’on frotte dans le vagin pendant quelques secondes avant de le faire analyser», explique le médecin. Selon lui, les femmes de 15 à 24 ans devraient faire un dépistage tous les ans car cette tranche d’âge concentre plus d’un tiers des diagnostics.

En cas d’infection avérée, il suffit de prendre un antibiotique pour éradiquer les bactéries. «Il faut prendre 4 comprimés d’azithromycine en une seule prise», explique le Dr Bohbot. «Pour les infections qui durent depuis plus longtemps, il existe aussi un autre traitement que l’on prend pendant une semaine. Ces antibiotiques sont parfaitement efficaces, à condition que l’on traite aussi le ou les partenaires sexuels afin d’éviter que l’infection ne revienne». Et même si l’on a déjà été traité, on peut encore contracter la maladie une nouvelle fois. Pour empêcher cela, une seule solution: utiliser un préservatif à chaque rapport sexuel.

Exemples d'herbes utilisées pour le traitement naturel de la chlamydia

  • Poire unilatérale

Résultat de recherche d'images pour "Uterus Borovaya"

La plante est utilisée pour soulager l'inflammation et l'enflure, renforce les vaisseaux sanguins, élimine les substances nocives, stimule la fonction des glandes endocrines et détruit les microbes. En tant que médicament, il est utilisé sous la forme d'une teinture composée de 6 cuillères à soupe d'herbes et de 500 ml de vodka. La poire unilatérale verse de l'alcool et laisse dans un endroit sombre pendant 10 jours, en secouant périodiquement la bouteille, de sorte que la plante fournisse les ingrédients les plus utiles. Vous devriez manger une cuillère à café trois fois par jour. Le traitement dure de 2 mois à un an.

  • thym

Résultat de recherche d'images pour "thym"

La valeur du thym réside dans ses propriétés antibactériennes prononcées. L'infusion de la plante fonctionne efficacement. L'eau dans une quantité de 250 ml et les herbes: 30 g Le thym sous forme séchée doit être versé avec de l'eau bouillante et infusé pendant une demi-heure. La perfusion résultante est prise à petites doses tout au long de la journée. Le traitement dure 30 jours.

  • Elsgoltia (vient d'Asie)

Résultat de recherche d'images pour "thé Elsgoltia"

La plante qui ressemble à un arbre miniature contient une grande quantité d'huiles essentielles avec des acides précieux. Ils ont un fort effet antimicrobien et combattent efficacement la chlamydia. Avant la préparation, la plante séchée doit être broyée en poudre à l'aide d'un moulin à café. Une cuillère à café et un verre d'eau bouillante suffisent pour l'infusion. Versez l'herbe avec de l'eau bouillante, après 20 minutes, le liquide médicinal peut être consommé par voie orale une cuillère à soupe quatre fois par jour. Le traitement dure un mois.

  • Bourgeons de peuplier noir

Résultat de recherche d'images pour "Bourgeons de peuplier noir"

Les bourgeons végétaux sont riches en glycosides phénoliques, flavonoïdes, huiles essentielles, contiennent de la vitamine C et des tanins. Ils ont un effet astringent, anti-inflammatoire et antimicrobien. Cette plante est largement utilisée pour traiter les infections génitales et les problèmes des voies urinaires. Pour le traitement de la chlamydia, préparez une teinture d'alcool et de têtes séchées dans un rapport de 10 à 1. Le mélange résultant est laissé dans un endroit sombre pendant 3 semaines, puis filtré et consommé après un repas, 30 gouttes trois fois par jour.

  • Busserole

Résultat de recherche d'images pour "Busserole"

Cette plante est également appelée grappe d'ours en raison de la forme caractéristique des feuilles. La busserole est utilisée comme produit cosmétique et comme médicament efficace. Grâce à sa teneur en flavonoïdes, il aide efficacement à vaincre les bactéries et virus pathogènes. Les teintures de plantes sans traitement thermique sont considérées comme les plus efficaces, car la concentration des ingrédients utiles est maximale. Il est nécessaire de préparer une teinture à l'aide d'alcool à 40% dans une quantité de 100 ml, de verser 2 cuillères à soupe de feuilles de busserole séchées et de laisser dans un endroit chaud pendant 2 semaines. Prenez la teinture préparée 20 gouttes trois fois par jour.

  • ail

Résultat de recherche d'images pour "ail"

Les herbes à l'ail sont connues pour leur forte activité antimicrobienne en raison de leur teneur en phytoncides. L'infusion d'ail aidera à se débarrasser de la chlamydia. Hacher finement 4 gousses d'ail ou passer dans une presse, verser un verre d'eau bouillante et laisser infuser toute la nuit. Le matin, passez la solution à travers de la gaze, buvez tout le contenu à la fois.

- - -
L'équipe LESPLANTESAFRICAINES a t-elle répondu à toutes vos interrogations à travers cet article?

Laissez nous un commentaire en guise de réponse ou contactez nous via WhatsApp au +229 99 546 463.
- - -

 

 

traitement naturel chlamydia huiles essentielles pour déboucher les trompes le thym guérit la chlamydia le celeri débouche naturellement les trompes solution naturelle pour déboucher les trompes l'ail lutte naturellement contre la chlamydia

Ajouter un commentaire