Bienvenue au centre de phytothérapie Lesplantesafricaines +229 99 546 463. Médecine par les plantes - Guérison par les plantes - Recettes d'Afrique
Paiement en ligne sécurisé par PayPal. Représentation dans tous les pays de l'Afrique de l'Ouest et Centrale.

Les fibromes utérins et leurs conséquences: traitement naturel

  • Par
  • Le Jeu 26 déc 2019 à 08:55
  • 0 commentaire

Infertilite inducteurs ovulation 10 questions

Les fibromes utérins et leurs conséquences

Un fibrome est une tumeur bénigne qui se développe à partir de cellules musculaires. Le terme fibrome est souvent utilisé pour généraliser le fibrome utérin. Les fibromes dans l'utérus sont les tumeurs bénignes les plus courantes chez les femmes. Ils ne sont pas dangereux en eux-mêmes, mais ils peuvent provoquer des symptômes inconfortables et de graves complications.

Si vous êtes concernée par cette affection nous tenons à vous dire avant d’aller plus loin que C’est dans le soucis de vous aider à vous débarrasser définitivement de vos fibromes utérin que les expert en santé après de maintes recherches vous propose une solutions tout simples a bases de plantes médicinales.  Le traitement naturel que nous vous proposons pour guérir définitivement et sans chirurgie de vos fibromes utérin naturellement est composé de tisanes 100% naturelles. C’est un remède naturel efficace, rapide et durable qui permet d’éliminer définitivement les fibromes. Il a déjà fait la preuve son efficacité en guérissant de nombreuses patientes. Aussi, si vous voulez vous débarrassez de vos fibromes utérin et tomber enceinte rapidement, c’est que qu’il vous faut. Avec nous, pas de récidives .cliquer sur l’image ci-dessous pour découvrir ce traitement naturel.

fibromes utérins

Téléphone/whatsapp/ 0022999546463

Quels sont les symptômes des fibromes utérins?

La plupart des femmes atteintes de fibromes ne ressentiront aucun symptôme. Cependant, pour de nombreuses femmes, des fibromes gros ou nombreux peuvent provoquer les symptômes suivants:  

Périodes lourdes ou prolongées

Saignement entre les règles

Douleur et pression pelviennes

Urination fréquente

Douleur dans le bas du dos

Douleur pendant les rapports sexuels

Difficulté à tomber enceinte

Qui est à risque de fibromes utérins?

À mesure que les femmes vieillissent, leur probabilité de développer des fibromes augmente. Des études ont démontré que les femmes ayant des antécédents familiaux sont plus susceptibles de développer des fibromes. Les fibromes sont également plus fréquents chez les femmes afro-américaines. L'obésité a également été liée à un risque accru de fibromes. Il n'y a aucun aliment ou régime connu pour augmenter le risque de développer des fibromes chez la femme.

Différents types de fibromes

Les fibromes peuvent survenir individuellement ou en tant que groupe de tumeurs. Un utérus avec plusieurs fibromes est également appelé myomatose utérin. Les fibromes sont classés en fonction de leur emplacement dans les trois couches de l'utérus.

Fibromes sous-muqueux

Ces fibromes sont situés directement sous la membrane muqueuse (endomètre) qui tapisse l'intérieur de l'utérus. Ils se renflent souvent dans la cavité utérine et la déforment. Seuls 5% des fibromes sont sous-muqueux. Ils provoquent des symptômes cliniques tels que des saignements intermenstruels et des crampes menstruelles dès le début.

Fibromes intra-muros

Il s'agit de la forme la plus courante de fibromes utérins. Ils se trouvent dans la couche musculaire de l'utérus. Tant qu'ils sont petits, ils ne dérangent souvent pas beaucoup.

Fibromes sous-séreux

Ce type de fibrome se trouve près de la surface de l'utérus sous le revêtement du péritoine. Habituellement, ces fibromes causent peu de problèmes et n'interfèrent guère avec la grossesse. Avec une augmentation de taille, ils peuvent faire saillie à un point tel qu'ils ne sont reliés à l'utérus que par une tige.

Fibromes

Les fibromes sont un autre problème qui affecte principalement les femmes. Ils peuvent être asymptomatiques ou entraîner des épisodes de saignement, de douleur et même d'infertilité. La tumeur bénigne est essentiellement composée de muscle utérin qui se développe à l'intérieur ou à l'extérieur de l'utérus et peut changer la forme de l'organe à mesure qu'il se développe. Il reste généralement stable pour les années à venir, puis se développe en quelques mois.

Les fibromes, contrairement à l'endométriose, sont facilement diagnostiqués. "Il peut être diagnostiqué par échographie, et les cas nécessitant un traitement peuvent être réalisés par laparoscopie, laparotomie, hystéroscopie et embolisation", explique le Dr João Nogueira Neto.

Facteurs de risque

Il existe quelques facteurs de risque connus de fibromes utérins:

L'hérédité. Si votre mère ou votre sœur a des fibromes, vous êtes plus à risque de les développer.

Race: les femmes noires sont plus susceptibles d'avoir des fibromes que les femmes d'autres groupes raciaux. De plus, les femmes noires ont des fibromes à un plus jeune âge, et elles sont également susceptibles d'avoir plus ou plus de fibromes.

Autres facteurs: les menstruations précoces à un âge précoce, une alimentation riche en viande rouge et plus faible en légumes et fruits, et la consommation d' alcool semblent augmenter le risque de fibromes utérins.

Les conséquences

La taille, l’emplacement et le nombre de fibromes ont une influence sur la survenue et l’intensité des symptômes. Plus de 50 % des fibromes se développent sans entraîner de symptômes. Parmi les symptômes les plus courants, on observe des règles anormalement longues et abondantes (ménorragies) et/ou des saignements entre les règles (métrorragies). Des douleurs (parfois brutales), une sensation de pression ou de lourdeur dans le bas-ventre sont aussi caractéristiques des fibromes.

Ils peuvent entraîner des troubles de la fertilité et, en cas de grossesse, une insertion anormale du placenta, un risque de fausse couche, ou d’accouchement prématuré.

D’autres symptômes (envie fréquente d’uriner, constipation, rapports sexuels douloureux…) sont également possibles. Les femmes ayant un fibrome n’ont pas plus de risque de développer un cancer de l’utérus et les fibromes n’évoluent jamais en cancer.

De rares complications

Les complications des fibromes sont rares. Néanmoins, certaines peuvent être graves :

L'anémie : Les fibromes peuvent être à l'origine de pertes de sang très importantes, pouvant entraîner une anémie (carence en fer) ;

La nécrose aseptique : Un arrêt localisé du flux sanguin du tissu fibromateux peut entraîner des douleurs pelviennes brutales et une fièvre et des pertes de sang noirâtres.

La torsion d'un fibrome : Une torsion d'un fibrome pédiculé peut entraîner des douleurs locales brutales plus ou moins permanentes et un état de choc avec réaction péritonéale marquée.

La compression d'organes avoisinants : Un fibrome d'une grande taille peut comprimer différents organes : vessie, veines (oedèmes, varices, hémorroïdes), nerfs (névralgies), rectum et sigmoïde (constipation).

Dans la grande majorité des cas, la présence d'un fibrome ne gêne pas le développement et le déroulement d'une grossesse. Cependant, certains se développant à l'intérieur de la cavité utérine (myome sous-muqueux) peuvent entraîner des avortements spontanés à répétition ou un accouchement prématuré.

Enfin, la déformation de l'utérus qu'ils peuvent occasionner cause exceptionnellement une implantation anormale du placenta nécessitant une surveillance poussée, ou une présentation anormale de l'enfant au moment de la délivrance.

 

curcuma et fibromes fibrome et gatillier traitement naturel fibrome uterin

Ajouter un commentaire