Sida : guérir avec le jatropha et le manioc

Par Le Ven 24 juil 2020 à 17:58

Reflexions - VIH et SIDA

Alors que le VIH / SidA ne fait pas la une des journaux aujourd'hui, comme il le faisait il y a près de 20 ans. Il y a plus de 35 millions de personnes dans le monde qui quittent l'infection à VIH. Plus de la moitié, ces personnes ne savent même pas qu'elles en sont atteintes.

Selon l'Organisation mondiale de la santé, près de 40 millions de personnes sont mortes du virus depuis 1981. Le VIH (virus de l'immunodéficience humaine) et le SidA (syndrome d'immunodéficience acquise) restent préoccupés.

Découvrez dans cet article un remède naturel très efficace dans le traitement du Sida.

Traitement naturel à base de jatropha contre le SIDA

Notre traitement naturel est composé des plantes comme le jatropha avec un puissant pouvoir d’action sur le virus du SIDA. Il a été composé par des experts phytotérapeutes et vous garanti donc une efficacité et un délai rapide d’action.

Img 20210613 wa0020

Dès le premier mois, vous remarquerez un soulagement important marqué la disparition progressive des symptômes les plus importants. Ce traitement est la meilleure solution naturelle si vous désirez mener une vie normale et vieillir malgré votre état séropositif.

Commandez le et démarrez tôt le traitement. Un accompagnement est offert durant toute la période de sa prise.

Pour nous joindre, cliquez sur le bouton Whatsapp dans l’angle droit de votre écran ou caontactez nous au +22999546463.

Remède maison contre le SIDA

Le Jatropha Rouge : La plante appelée « au revoir SIDA » (photos ...

# Ingrédients :

  • JATROPHA ROUGE, en feuilles (Principe actif)
  • MANIOC, en tubercule (Excipient)

# Préparation : à faire le matin pour les 3 doses de la journée.

  • 1° Écraser les feuilles fraîches de JATROPHA ROUGE (avec un peu d’Eau) pour en extraire le jus.
  • 2° Écraser le tubercule de MANIOC pelé pour en extraire le jus
  • 3° Mélanger les 2 jus dans une bouteille à garder au frais, à l’abri de la lumière

# Posologie : 1 verre à boire pendant 45 jours.

  • Matin, 1h avant le repas
  • Midi, 1h avant le repas
  • Soir, 1h après le repas et ne pas se coucher aussitôt.

# Conseils :

  • Emportez votre dose de midi dans un petit sac et la prendre avant le repas.
  • Vaquez à vos occupations sans souci car, votre IMMINITE se rétablira dans le mois qui suit.
  • Méfiez-vous des Institutions où vous allez faire les tests car, elles peuvent vous inoculer des maladies malgré la bonne foi de certains de nos frères qui y travaillent !!

Quelques mythes sur le SIDA

Mituri despre modurile de transmitere Hiv/Sida | Hematologie

Mythe: Une personne ne peut pas contracter le VIH par voie orale

Réalité: Les médecins pensent que contracter le VIH par voie orale est rare mais possible. Pendant les relations sexuelles orales, placer la bouche sur le pénis, le vagin ou l'anus peut exposer une personne à des liquides infectés qui pourraient pénétrer dans la muqueuse de la bouche. Bien que le risque de contracter le VIH par voie orale soit faible, une personne peut prendre des mesures pour se protéger si son partenaire est séropositif.

Les gens peuvent utiliser une méthode de protection barrière, telle qu'une digue dentaire ou un préservatif, pour réduire le risque de transmission du VIH et d'autres infections lors de relations sexuelles orales. Pour éviter la transmission, les médecins recommandent des relations sexuelles monogames avec un partenaire qui suit constamment un traitement antirétroviral. La thérapie antirétrovirale peut réduire les taux viraux d'une personne afin que le VIH ne puisse pas être transmis.

Mythe: Une personne peut contracter le VIH en s'embrassant

Fait: Le VIH ne se transmet pas par la salive et il n'est pas possible de transmettre le virus par des baisers sur les joues ou les lèvres. En outre, il est très peu probable qu'une personne contracte ou transmette le VIH en s'embrassant à pleine bouche (French kissing). Pour que cela se produise, les deux personnes doivent avoir une grande plaie hémorragique dans la bouche à travers laquelle le virus pourrait passer dans le sang.

Mythe: Une personne ne peut pas attraper le VIH avec une aiguille

Réalité: le VIH peut survivre dans une aiguille usagée jusqu'à 42 jours. Il n'existe aucun moyen sûr de séparer les aiguilles.

Une personne devrait utiliser une nouvelle aiguille chaque fois qu'elle s'injecte des médicaments sur ordonnance ou des médicaments. Ils doivent également s'assurer que les tatouages ​​sont faits à l'aide d'aiguilles stériles.

Mythe: Les personnes vivant avec le VIH ne peuvent pas avoir d'enfants en toute sécurité.

Vous pouvez avoir un enfant si vous ou votre partenaire avez le VIH. Bien qu'il soit impossible de garantir que le VIH ne sera pas transmis à l'enfant, selon les ressources du Département de la Santé et des Ressources Humaines, il existe plusieurs moyens de réduire considérablement le risque de transmission. Si une femme séropositive suit un traitement antirétroviral (TAR) avant et pendant la grossesse, il est très probable que le bébé soit né sans VIH.

Si vous ou votre partenaire prenez votre médicament tel que prescrit et avez une charge virale indétectable, il y a peu de chances que vous n'obteniez pas le bébé.

Mythe: Le VIH mènera toujours à SidA

Les infections à VIH produisent le sida. Cependant, cela ne signifie pas que toutes les personnes séropositives développeront une SidA. Les thérapies d'aujourd'hui peuvent aider à contrôler les niveaux d'infection. Ces traitements aident à maintenir un système immunitaire sain et à prévenir les infections et le développement de SidA.