6 aliments pour traiter naturellement le SOPK

salwaokpeicha Par Le Lun 12 oct 2020 à 17:10

Dans INFERTILITÉ FÉMININE

Le syndrome des ovaires polykystiques est une maladie complexe qui affecte les femmes et se caractérise par un déséquilibre des hormones sexuelles, provoquant des menstruations irrégulières, une croissance ou une chute anormale des cheveux et des problèmes de fertilité.

Il a été constaté que ce problème augmente le risque de maladies chroniques telles que le diabète et les maladies cardiaques. Les ovaires polykystiques, une affection qui désigne une tumeur non maligne, est un sac contenant du liquide pouvant atteindre 5 centimètres.

Des études ont confirmé que l'exposition aux kystes ovariens survient généralement après la grossesse ou à la suite de la prise de la pilule contraceptive. Chez les adolescentes, ce kyste peut s'épanouir au début du cycle menstruel en raison d'un défaut d'ovulation.

Traitement naturel que nous recommandons

Nous vous proposons un traitement entièrement naturel pour guérir de vos Kystes ovariens. Il est constitué de trois éléments : des tisanes, un cataplasme, et des ovules vaginaux. C’est un remède naturel efficace, rapide et durable qui permet d’éliminer définitivement les kystes. Tous les éléments de notre traitement sont naturels et à base de plantes. Faites-nous alors confiance ! C’est le secret pour guérir définitivement des kystes ovariens sans opération.

Ce traitement naturel par les plantes médicinales contre kystes ovariens a prouvé son efficacité avec des cas résolus. En effet, elle contient plusieurs plantes qui imiteront l’action des œstrogènes dans votre corps. La tisane est composé de plusieurs herbes qui régulent les niveaux d’hormones et la taille de vos kystes. Ainsi ce remède naturel, vous aidera pour soulager les douleurs du cycle menstruel et régulariser votre cycle.

Pour en lire davantage, cliquez sur l'image ci-dessous ou contactez-nous au +229 99 546 463

Cliquez ici pour nous contacter et commander votre traitement naturel contre les kystes ovariens
Nous livrons partout dans le monde avec des représentations en Afrique de l'Ouest et Centrale

Il y a ce qu'on appelle un kyste fonctionnel causé par l'activité ovarienne hormonale, et il apparaît dans 20% au stade de la reproduction et 15% après la ménopause.

Il est à noter que 90% d'entre eux disparaissent spontanément au cours des mois précédant la ménopause, en particulier avant le deuxième ou le troisième mois. Quant au kyste organique, il apparaît chez 80% des femmes en âge de procréer, et c'est une réaction aux infections qui surviennent lors de la formation de kystes.

Les kystes ovariens peuvent entraîner un groupe de symptômes tels que lourdeur ou douleur dans la région pelvienne, dysfonctionnement menstruel, troubles urinaires tels que mictions fréquentes ou difficulté à vider la vessie, douleurs à l'estomac, nausées et vomissements, constipation, sensation régulière de ballonnements et de plénitude, saignements, stérilité, et cela est nécessaire. Consultez un gynécologue dès que vous remarquez l'un des signes mentionnés. 

Aliments d'équilibre hormonal

En plus des médicaments et des traitements que le médecin juge les plus appropriés en fonction de l'état du patient, la modification du régime alimentaire est une solution efficace, car la recherche a montré que les femmes qui passent de l'alimentation animale à son homologue végétal peuvent avoir 20 à 25% de chances de développer ces kystes sur les ovaires.

Cela signifie qu'il est nécessaire d'augmenter la consommation de fruits, de légumes, de céréales complètes et de légumineuses, et de s'abstenir d'aliments à base de farine blanche, d'aliments transformés et riches en sel et en sucre.

Il a été démontré que de nombreux aliments réduisent la possibilité d'exposition à ce problème en aidant le corps à se nettoyer des toxines, à maintenir l'équilibre de ses hormones et à réduire tout déséquilibre pouvant affecter négativement ses fonctions, notamment:

• Pamplemousse : très important car il contient de la naringénine, qui est capable de réduire la formation de kystes ovariens.

• Graine de lin : ce type d'huile bénéfique contribue à annuler le niveau d'œstrogène supplémentaire dans le corps et travaille à ajuster la proportion de progestérone et d'œstrogène. Et grâce à sa richesse en fer, magnésium, manganèse, vitamines B1, B2 et B3 et vitamine E, la graine de lin aide à la sécrétion de prostaglandines, qui à leur tour contribuent à la régulation du métabolisme et augmentent la vitesse de combustion.

• Noix et amandes : elles sont riches en acides gras essentiels pour la production d'hormones. Une poignée d'entre eux le matin fournit de l'énergie au corps et empêche la sécrétion d'œstrogènes, qui peut être à l'origine du déséquilibre hormonal.

Avocat : plein de plus de 20 vitamines, potassium, zinc et vitamine B9, ce qui améliore la circulation sanguine et améliore la communication entre le système nerveux et son homologue hormonal pour améliorer la sécrétion d'hormones.

• Fibres telles que le son, le blé entier, les bananes et les citrons : aident à combattre la constipation, qui conduit à une accumulation de toxines dans le corps, augmentant ainsi le niveau d'œstrogène dans celui-ci.

• Thé vert : Riche en "Catéchine", qui réduit les niveaux de nervosité, qui est une cause majeure de déséquilibre hormonal. Il a également été prouvé que la consommation modérée de caféine aide à combattre la dépression, qui peut à son tour être un facteur dans l'apparition de kystes ovariens.

Méfiez-vous de ces facteurs

D'autre part, les nutritionnistes recommandent d'éviter autant que possible les fast-foods, les sucres raffinés et les aliments frits, en raison de leur richesse en corps gras hydrogénés qui provoquent un déséquilibre hormonal et conduisent à une augmentation de l'hormone insuline, qui peut être une cause majeure d'infertilité.

En outre, vous devez arrêter d'utiliser des édulcorants artificiels, y compris des colorants, et éviter les conservateurs, en particulier les aliments cultivés à l'aide de pesticides et d'herbes, car ils entraînent une surcharge hépatique, stimulent les œstrogènes dans le corps et accumulent des toxines.