Bienvenue au centre de phytothérapie Lesplantesafricaines +229 99 546 463. Médecine par les plantes - Guérison par les plantes - Recettes d'Afrique
Paiement en ligne sécurisé par PayPal. Représentation dans tous les pays de l'Afrique de l'Ouest et Centrale.

425 eggs

ANOVULATION ET OPERATION : QUELLE OPTION DE TRAITEMENT NATUREL

Par Le Jeu 05 nov 2020 à 18:26 0

Dans INFERTILITÉ FÉMININE

Lorsque vous essayez de concevoir, il est normal de commencer à accorder une plus grande attention à votre cycle. Après tout, pour tomber enceinte, vous devez d'abord ovuler. Il est courant de supposer que vos règles indiquent que vous ovulez normalement. Mais étonnamment, ce n'est pas toujours le cas. Plus de détails sur ce sujet et sur le traitement naturel de l'anovulation dans cet article.

Dans un scénario optimal, le système reproducteur d'une femme ovulera tous les mois. Mais il peut y avoir des situations qui provoquent une anovulation, ou l'absence d'ovulation dans un cycle menstruel. Lorsque cela se produit, vous pouvez toujours supposer que le saignement que vous avez connu était votre cycle menstruel mensuel. Mais si vous avez eu un cycle anovulatoire, ce n'est pas techniquement une période. Si vous essayez de tomber enceinte, il est important de comprendre les causes d'un cycle anovulatoire et les options de diagnostic et de traitement.

Qu'est-ce que l’anovulation ?

ovule _ les plantes africaines

L’anovulation ou cycle anovulatoire est un cycle menstruel caractérisé par l'absence d'ovulation et, par conséquent, l'impossibilité de tomber enceinte pendant cette période. Le nombre de cycles par an dépend de la longueur du cycle menstruel, lequel est normalement de 21 à 35 jours. Au cours d'une année, une femme ayant un cycle menstruel régulier a approximativement 13 cycles, dont certains sont anovulatoires. C'est tout à fait normal.

Gardez cela à l'esprit lorsque vous envisagez de concevoir. L’anovulation peut être la raison expliquant l'absence de grossesse lors d'une première tentative. Avec les changements hormonaux survenant dans le corps et indiquant l'approche de la ménopause, les cycles anovulatoires surviendront plus souvent.

Dans un cycle normal, la production de progestérone est stimulée par la libération d'un œuf. C'est cette hormone qui aide le corps de la femme à maintenir ses règles régulièrement. Mais au cours d'un cycle anovulatoire, un taux insuffisant de progestérone peut entraîner des saignements abondants. Une femme peut confondre ce saignement avec une vraie période. Ce type de saignement peut aussi être causé par une accumulation dans la muqueuse de l'utérus, appelée endomètre, qui ne peut plus se maintenir. Cela peut aussi être causé par une chute d'œstrogène.

Traitement naturel

Le traitement par les plantes médicinales pour guérir l’absence d’ovulation vous permettra de restaurer votre fonction ovarienne et de porter une grossesse. Faites-nous confiance ! C’est le secret de la nature pour retrouver une ovulation normale et tomber enceinte.

Le traitement naturel pour retrouver votre ovulation que nous vous proposons est entièrement composé de tisanes naturelles. Il vise à rétablir votre cycle et vous permettre de tomber enceinte. A l’inverse des autres médicaments, ce remède naturel est entièrement composé de plantes. Il permet de stimuler l’ovulation et de restaurer le système hormonal naturellement. Il est un puissant tonique utérin pendant l’ovulation et a alors un effet constructif sur les hormones de reproduction. Ainsi, la tisane contribue à l’amélioration de l’activité ostrogénique et aide aussi à augmenter les faibles niveaux de progestérone. C’est un remède naturel et efficace qui vous permettra de d’ovuler à nouveau.

Pour découvrir notre traitement contre l'anovulation, cliquez sur l'image ci-dessous

Remedes traitement naturel par les plantes medicinales mycose vaginale dawabio 1

Cycles ovulatoires et anovulation : quelle est la différence ?

Si vos règles sont régulières et que vous ressentez des changements cycliques dans votre corps (inconfort ovulatoire dans le bas de l'abdomen, engorgement des seins à l'approche de vos règles ou signes de syndrome prémenstruel), vous risquez probablement d'avoir un cycle ovulatoire.

Vous pouvez le vérifier vous-même à l'aide de tests d'ovulation et de graphiques de température basale du corps. En cas de règles irrégulières et si le cycle est considérablement raccourci (moins de 24 jours) ou trop long (plus de 35 jours), une anovulation peut être suspecté. Si vos règles retardent souvent de plus de 2 semaines et que vous ne pouvez pas détecter d'ovulation à l'aide des diagrammes de température basale du corps et des bandelettes réactives, consultez votre gynécologue.

Comment détecter un cycle anovulatoire ?

Pour détecter l'ovulation, un gynécologue prescrit généralement une série d'examens échographiques. Cela est effectué pour confirmer la maturation du follicule, les caractéristiques de l'endomètre, l'ovulation et la formation du corps jaune. Habituellement, 3 à 4 sessions à un intervalle de 2 à 3 jours suffisent à surveiller ces processus. Vous pouvez également faire une prise de sang pour les hormones en fonction de la phase du cycle.

Pendant la phase folliculaire (jours 3 à 5), les taux d'hormones folliculostimulantes (FSH) et lutéinisantes (LH) et ceux de prolactine, d'hormones thyroïdiennes et d'estradiol sont mesurés. De plus, pendant un cycle régulier, le taux de progestérone est vérifié au milieu de la phase lutéale (jours 20 à 23). Une ovulation complète est confirmée si une échographie montre que le corps jaune s'est formé et si le pic de progestérone est détecté dans la phase lutéale.

En cas d'anovulation ou de seconde phase incomplète, le gynécologue peut prescrire un traitement en fonction de la cause du trouble.

Lorsque le follicule ne mûrit pas et que l'ovule n'est pas libéré, le cycle est qualifié d'anovulatoire.

Vous pouvez suspecter une absence d'ovulation si :

  • vos règles sont irrégulières et retardent de 10 jours ou plus. (Dans de très rares cas, les cycles réguliers peuvent également être anovulatoires.)
  • vous avez un cycle très court (moins de 25 jours).
  • vous souffrez de maladies endocriniennes : syndrome des ovaires polykystiques (SOPK), augmentation de la prolactine, dysfonctionnement de la thyroïde.

Une anovulation peut aussi être le résultat du stress, d'un régime alimentaire déséquilibré, ou encore d'un poids corporel trop faible ou trop élevé.

Pourquoi les femmes vivent-elles un cycle anovulatoire?

Un cycle menstruel sans ovulation est plus commun dans deux groupes d’âge distincts:

  • Filles qui ont récemment commencé à avoir leurs règles: l'année suivant la première menstruation de la fille, appelée ménarche, elle est plus susceptible de subir des cycles anovulatoires.
  • Femmes proches de la ménopause : Les femmes âgées de 40 à 50 ans courent un plus grand risque de modification de leurs hormones. Cela peut conduire à des cycles anovulatoires.

Pour les femmes des deux groupes d'âge, de nombreux changements se produisent dans leur corps. Des changements soudains dans les niveaux d'hormones peuvent déclencher des cycles anovulatoires. Les autres causes incluent:

  • poids corporel trop élevé ou trop bas
  • habitudes d'exercice extrêmes
  • habitudes alimentaires
  • niveaux élevés de stress

Si vous avez vos règles tous les 24 à 35 jours, il est probable que vous ovuliez normalement.

    Traitement chirurgical

Les soins chirurgicaux sont généralement indiqués pour résoudre la cause sous-jacente de l'anovulation, généralement lorsque le traitement médical a échoué.

La chirurgie est également indiquée dans de rares cas, comme un macroadénome de l'hypophyse avec une croissance persistante provoquant des symptômes graves (par exemple, maux de tête, hémianopsie bitemporale, diplopie). En cas de tumeur bénigne ou maligne d'origine ovarienne ou surrénalienne, une laparotomie exploratoire, une résection et un bilan d'échelle sont indiqués.

Le forage ovarien et la résection du coin de l'ovaire sont d'autres méthodes chirurgicales utilisées dans le traitement de l'anovulation due au SOPK, avec un taux d'ovulation spontanée de plus de 80% après la procédure.

Bien que la dilatation et le curetage ne constituent jamais un traitement de première intention pour les saignements aigus, les praticiens n'ont parfois d'autre choix. Dans des cas encore plus rares, l'hystérectomie peut être la seule solution à l'anémie profonde provoquée par une perte de sang aiguë.

La chirurgie bariatrique a été préconisée dans le traitement chirurgical de l'obésité sévère lorsqu'elle est accompagnée de complications médicales dans lesquelles la perte de poids pourrait être curative. La gastroplastie, la gastroplastie à bande verticale, la bande gastrique et l'agrafage vertical sont couramment utilisés mais sont moins efficaces que le pontage gastrique de roux-en-Y. Les patients ayant un IMC supérieur à 40 sont candidats à une intervention chirurgicale, en supposant que les tentatives de traitement médical aient échoué, bien que les patients présentant un IMC de 35 à 40 et un problème médical sous-jacent pouvant être fatal soient également pris en compte.

Pour plus d’informations, veuillez contacter nos experts au :

Tel / Whatsapp : +22999546463

 

anovulation traitement naturel traitement naturel pour tomber enceinte stimuler lovulation par les plantes comment provoquer une double ovulation

Ajouter un commentaire

Anti-spam