Bienvenue au centre de phytothérapie Lesplantesafricaines +229 99 546 463. Médecine par les plantes - Guérison par les plantes - Recettes d'Afrique
Paiement en ligne sécurisé par PayPal. Représentation dans tous les pays de l'Afrique de l'Ouest et Centrale.

Fibromes

FIBROMES UTERINS ET PLANTES MEDICINALES

Les fibromes utérins sont des tumeurs bénignes (non cancéreuses) situées sur la paroi de l'utérus, de façon isolée ou en groupe. Aussi appelés myomes, méiomyomes ou fibromyomes utérins, les fibromes apparaissent généralement chez les femmes . De20 à 40 % de femmes dès l’âge de 40 ans développent un ou plusieurs fibromes. Souvent sans même le savoir puisqu’elles n’auront aucun symptômes. Cette excroissance bénigne du muscle lisse de l’utérus peut varier grandement en taille et quant à sa position dans le muscle ou à l’intérieur de l’utérus. Un fibrome peut être asymptomatique, ou encore plus dérangeant s’il cause une augmentation des saignements menstruels, un inconfort dans l’abdomen, ou des douleurs pendant les relations sexuelles ou autres.

TRAITEMENT NATUREL

Le traitement naturel que nous vous proposons pour guérir définitivement des fibromes utérins est constitué de plusieurs tisanes faites à base de plantes. Ce remède a prouvé son efficacité avec des dizaines de cas résolus. Il est spécialement pensé pour les patientes qui n’ont pas envie d’avoir recours à la chirurgie. Cliquez ici pour découvrir notre traitement naturel :

fibromes utérins

Tel /Whatsapp : 0022999546463

Facteurs qui peuvent contribuer à la croissance des fibromes

 

Encore une fois, l’environnement et le foie joue un rôle important dans la gestion des hormones et la croissance des fibromes :

  • Exposition accrue à l’œstrogène dans la vie (début des menstruations tôt à l’adolescence, peu ou pas de grossesses, obésité
  • Exposition aux oestrogènes exogènes (pesticides, plastiques) ou médication (hormonothérapie par exemple)
  • Mauvais élimination par le foie
  • Hypertension
  • Inflammation chronique de la région pelvienne
  • Usage du stérilet avec complications infectieuses
  • Utilisation de talc dans la région du périné

Les fibromes étant bénins, s’ils ne causent pas d’inconvénients (douleurs et saignements abondants) sont en général surveillés de près par votre équipe médicale. Ils peuvent se résorber d’eux même après la ménopause, la quantité d’oestrogène en circulation étant moins grande.

Qu’est-ce que l’herboristerie peut offrir pour le traitement des fibromes?

La plupart des herboristes occidentaux, s’entendent pour dire qu’il est difficile de faire rétrécir un fibrome, surtout si le traitement n’est pas commencé immédiatement et que le fibrome dépasse une certaine taille (12 semaines de grossesse). Par contre, les plantes médicinales sont très efficaces pour diminuer les symptômes, contrôler les saignements et la douleur et ainsi vivre avec ses fibromes sans en subir les conséquences.

Rhizome et poudre de curcuma - Curcuma longa
Rhizome et poudre de curcuma
Curcuma longa

En fait, un traitement avec les plantes médicinales aura plusieurs aspect pour adresser toutes les facettes de ce déséquilibre :

Plantes médicinales hépatiques

Pour aider le foie à l’élimination des oestrogènes endogènes et exogènes et ainsi rétablir un équilibre hormonal et ralentir voir freiner la croissance des fibromes. On peut alors utiliser des plantes comme le rhizome de curcuma (Curcuma longa), les graines de chardon marie (Silybum marianum) ou les racines de pissenlit (Taraxacum officinale). Ces plantes médicinales seront aussi utiles s’il y a constipation. Dans le cas d’une tendance à la constipation chronique, on pourra alors ajouter en plus de l’eau de trempage de graines de lin, ou des graines de lin broyées dans l’alimentation. En effet, une bonne régularité au niveau des selles est essentielle à l’élimination des déchets. Les hormones envoyées par le foie dans les intestins via la bile pour être éliminées peuvent être réabsorbées s’il y a constipation chronique, ou hyperperméabilité intestinale à cause d’intolérances alimentaires non traitées.

 


Plantes médicinales régulatrices hormonales

Pour aider le corps à retrouver un équilibre hormonal. Ces plantes médicinales auront une action plus direct sur l’équilibre entre la progestérone et l’oestrogène comme les baies de vitex (Vitex agnus-castus) par exemple. Pour en savoir plus sur les plantes médicinales ayant une action oestrogènique, consulter cet article de 2011. Au niveau des régulatrices hormonales, on utilisera aussi souvent des plantes médicinales adaptogènes, comme les baies de schisandra (Schisandra sinensis) ou les racines d’éleuthéro (Eleutherococcus senticosus), qui en ré-équilibrant l’axe entre les glandes surrénales, l’hypophyse et l’hypothalamus (HPA axis en anglais), aideront à remmener l’équilibre au niveau des hormones reproductrices.

Plantes médicinales lymphatiques

Comme dans tout traitement où on veut réparer des tissus en profondeur les plantes médicinales lymphatiques sont essentielles. . En attendant, certaines plantes médicinales comme les racines de céanothe (Ceanothus americanus) seront idéales pour diminuer les saignements tout en aidant circulation lymphatique pour la guérison des tissus.

Plantes médicinales pour la santé de l’utérus

Pour aider l’utérus à retrouver une certaine tonicité, diminuer douleurs en saignements menstruelles, les plantes médicinales citées ci dessous sont très efficaces.

Feuilles de framboisier – Rubus idaeus

 

Les feuilles de framboisier, récotées avant la floraison sur des tiges de deuxième année, sont un incontournable dans le traitement de pathologies de l’utérus. Cette plante est une excellente tonique du système reproducteur et du muscle de l’utérus. Prise en infusion à long terme, où elle est plus efficace, elle aidera à contrôler la taille des fibromes et à diminuer les saignements utérins.  

Sommités fleuries d’alchémille – Alchemilla vulgaris

 

Cette jolie plante souvent utilisée en horticulture est très efficace pour tonifier tous les tissus conjonctifs du plancher pelvien. Elle était même utilisée en Suisse traditionnellement pour rafermir les seins. Prise en infusion ou en teinture, les sommités fleuries récoltées au début de l’été, aideront à ce que les tissus de l’utérus et de l’endomètre retrouve leur  équilibre. De plus, par sa grande astringence elle contribuera à diminuer les saignements trop abondants.

Sommités fleuries d’achillée millefeuille – Achillea millefolium

L’achillée millefeuille, communément appelée au Québec : herbe à dinde est une des merveilleuses plantes médicinales qui semblent régler tous les problèmes. Dans le cas de fibromes et des saignements menstruels abondants, cette plante médicinale sera utile grâce à son action sur le foie, pour une meilleure gestion des hormones et une meilleure élimination des excès d’oestrogène. De plus, elle aidera à diminuer les saignements menstruels et les douleurs liées aux menstruations.


Écorce de cannelle – Cinnamomum cassia

Cette plante médicinale, mieux connue comme épice que pour ses actions sur le corps, est une excellente alliée de la femme au prise avec des fibromes. Par son action astringente, elle aidera à diminuer les saignements utérins. De plus, en stimulant la circulation sanguine dans le bassin et l’utérus, elle enlèvera la congestion et aidera à la guérison des fibromes.

 

ecorce de canelle pour guerir fibrome graine e lin pouttraiter fibrome fibrome astuces naturelle

Ajouter un commentaire